Accueil / A la une / COTE D’IVOIRE: Santé/CHU de Treichville – YAO Etienne, le nouvel administrateur, rêve grand !

COTE D’IVOIRE: Santé/CHU de Treichville – YAO Etienne, le nouvel administrateur, rêve grand !

YAO Etienne, le nouveau Directeur Général du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Treichville,dresse le bilan de deux ans d'exercice.

YAO Etienne, le nouveau Directeur Général du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Treichville,dresse le bilan de deux ans d’exercice.

Le 15 avril 2015, suite un appel à candidature lancé par le gouvernement ivoirien, M. YAO Etienne avait été retenu pour administrer l’un des 4 plus grands Centre Hospitalier Universitaire de Côte d’Ivoire.

Deux années d’exercice après, son bilan et ses performances en matière de gestion sont satisfaisants. YAO Etienne, le nouveau Directeur Général du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Treichville, a aujourd’hui toute l’estime, la confiance et l’admiration de sa tutelle qui lui a d’ailleurs confié, en plus, la charge du Centre Hospitalier Universitaire de Yopougon. Quel est son secret ? Comment s’y prend t-il pour administrer à la fois ces deux grands hôpitaux de Côte d’Ivoire?  Deux années après, quel bilan dresser de sa gestion, à mi- parcourt?

 

  •  Reformes administratives

 

Installé depuis le 20 Août 2015, Yao Etienne s’est tout de suite attelé à réorganiser l’administration du CHU de Treichville.

Il nomme une dame à la tête du service de recouvrement de cet Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) et prend des mesures pour contrôler toutes les sources d’entrées de devises.

Le prétexte, des gratuités ciblées, qui ouvrait la porte à d’importantes fuites de devises, est levé. Désormais, seul le DG donne l’autorisation de bénéficier de la gratuité ciblée.

Aussi, les sorties de poche de sang de la banque sang de l’hôpital sont désormais conditionnées  à la présentation d’un reçu d’hospitalisation.

 

  • Dispositif sécuritaire revu à la hausse

 

L’administration centrale de l’institution, pour refléter une meilleure image, est réhabilitée dès la prise de fonction du nouvel administrateur. Il renforce le dispositif sécuritaire par une dizaine de caméra de surveillance, ce qui permet aux vigiles de l’hôpital d’être plus efficaces.

‘’Avant, certains malades se plaignaient de vol. D’autre quittaient les salles d’hospitalisation en omettant de régler la note, au grand dam de la comptabilité de l’hôpital.  Aujourd’hui, c’est quasi impossible de rentrer ou sortir d’un bâtiment sans être intercepté par un vigile’’ révèle un agent recouvreur du CHU sous le couvert de l’anonymat.

Un an à peine après sa prise de fonction, les reformes du nouveau DG ne tarderons pas à porter des fruits.

En effet, août 2016,  un vendeur de poche de sang qui approvisionnait  frauduleusement certains patients est pris la main dans le sac et remis à la police qui démantèle tout le réseau. Il opérait depuis l’extérieur vers le CHU.

En outre, à la clôture de l’année budgétaire 2015-2016, le Centre Hospitalier Universitaire de Treichville réalise un excédant en recette de plus d’un milliard de franc CFA.

15 mai 2017, un individu se faisant passer pour un médecin, en blouse blanche et équipé d’une pipette, qui rançonnait des patients, est démasqué. Les contrôles d’identité révéleront qu’il s’agit d’un faux médecin. Ce dernier est mis à la disposition de la police.

 

Campagne de désinformation et de dénigrement dans les médias

Si toutes ces prouesses sont saluées part la tutelle, elles soulèveront bien au contraire une levée de boucliers de la part de certains agents réfractaires aux nouvelles reformes. Ils contestent les reformes mais restent dans l’anonymat. C’est la presse qui leur servira d’instrument de combat. S’en suit alors, depuis fin 2016, une campagne de désinformation et de dénigrement. ‘‘Gratuité ciblée, actes administratifs, salles d’hospitalisation…: Le CHU de Treichville en grande difficulté’’, ‘Scandale au CHU de Treichville : Un vaste réseau de trafic de sang découvert /Un vigile et des médecins arrêtés’’, ‘’ Trafic de sang, délivrance de faux documents et racket: La gendarmerie débarque au CHU de Treichville / Un faux officier et le major des urgences arrêtés’’ affichent des quotidiens de la place que relais plusieurs sites internet. Il n’en était rien. Seul la nouvelle gestion qui mettait fin aux ‘’gombos’’, pots de vin, gênait. Surtout la gratuité ciblée, non contrôlée, qui favorisait, en effet, la prolifération des dessous de table au détriment des  caisses de l’hôpital.

 

 

  • Un nouveau Directeur Médical Scientifique (DMS)

 

Le Directeur, YAO Etienne conscient qu’il est victime des reformes entreprises, n’en a cure. D’ailleurs, l’homme qui n’est pas trop grand communicateur et qui aime être discret, ne répliquera jamais dans les medias.

En réponse, il n’abandonne pas, s’accroche encore plus à sa vision et veille plutôt au respect stricte de ses nouvelles décisions, les seules à pouvoir le blanchir de tout soupçon et le réhabiliter.

Il organise, en lieu et place d’une nomination comme par le passé, une élection, pour le choix du nouveau Directeur Médical Scientifique (DMS) du CHU.

Un poste hautement stratégique dans le bon fonctionnement de la Commission Médicales de l’Etablissement (CME), la coordination des activités médicales et paramédicales de la trentaine de chef de service de l’institution.

Le Professeur CASANELLI Distria Jean Marie, anciennement chef du service des urgences, un médecin dévoué, fera l’unanimité au sein de ses paires. Ce jeudi 11Août 2016, YAO Etienne gagne un deuxième pari, celui de fédérer le corps médical autour d’un leader de leur choix.

 

  • Renouvellement important du plateau technique des médecins

 

Avec plusieurs travaux de réhabilitions  de bâtiments opérées, YAO Etienne permet aux corps médical du CHU de se frotter aux nouvelles techniques médicales, de poser des diagnostics plus précis et d’offrir de meilleures prestations aux populations.

Un nouveau laboratoire, avec des équipements de dernière génération est mis à leur disposition, tout de suite après l’incendie de l’ancien laboratoire Jean Baptiste Mokey.

Le nouveau DG s’active à réhabiliter et équiper les services de Pneumo- Phtisiologie (PPH) de l’hôpital, qui accueillent les patients souffrant  d’infections des voies  respiratoires basses, et ceux de dermatologie autrefois n’ont actifs.

Le Centre d’Imagerie Médical du CHU, entièrement rénové et équipé, compte aujourd’hui parmi les plus performants d’Afrique subsaharienne.  Il est en effet, doté depuis septembre 2016, d’un scanner dernière génération, de 64 barrettes toutes options avec table télécommandée numérisée, de 4 appareils de Radio Os-poumons numérisées, de 2 appareils de radio mobile numérisées, de 8 reprographes de films radiographiques numérisés et de 5 échographes doppler couleur,  le tout d’une valeur de 8 milliards 426 millions de franc CFA.

 

  • Un hôpital de référence Ouest-africain

 

D’ici fin  2017, YAO Etienne compte livrer au CHU et aux populations, une clinique chirurgicale entièrement rénovée, une fontaine d’eau neuve en plein centre du CHU à l’intercession de la voie menant à l’Unité de Médecine Traditionnelle, et des voies refaites.

L’énarque qui rêve de faire de cet établissement de niveau 3, ‘’un hôpital de référence dans la sous-région Ouest-Africaine’’ bénéficie au moins d’une caution morale, celle de Mme Raymonde GOUDOU COFFIE. En effet, depuis fin 2016, la Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a confié au DG du CHU de Treichville l’administration intérimaire de celui de Yopougon.

Safie Fofana

Voir aussi

Les meilleur élèves de Didiévi célébré

Ramadan: Bedia Koffi offre du sucre et des bouilloires aux musulmans Didievi

En faveur du mois béni de Ramadan, Bédia Koffi, a fait un don à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *